Fabricants

Déjà vus

Eau de Mélisse Agrandir l'image

Eau de Mélisse 5cl

CARMB002

Produit Neuf

Flacon de 5 cl

Plus de détails

3 Produits

Attention : dernières pièces disponibles !

Aucun point de fidélité pour ce produit.


7,50 € TTC

En savoir plus

Préparation de plantes au service de votre bien-être.
14 plantes et 9 épices apportent leur réconfort à toutes sortes de malaises.
Le bien-être est presque immédiat. 
A utiliser en cas de : Troubles de la digestion, Stress, surmenage, Un choc, une chute, Nervosité, hoquet, Mal des voyages, Coup de froid...

14 plantes médicinales : Mélisse - Angélique - Muguet - Cresson - Zeste de Citron - Marjolaine - Coucou - Sauge - Romarin - Lavande - Armoise - Sarriette - Camomille - Thym.
9 épices : Coriandre - Cannelle - Girofle - Muscade - Anis vert - Fenouil - Racine de gentiane - Racine d’angélique - Bois de santal.

Utilisation : Diluer dans un verre d'eau fraîche, ou dans une infusion, ou pure sur un sucre.
Précautions d'usage: Ne doit pas être utilisée par les enfants de moins de 12 ans, en raison de l’alcool que le produit contient.

L’eau de mélisse doit être consommée en petites doses, jamais pure, mais dans une boisson ou sur un sucre.
Pourquoi utiliser l’eau de mélisse sur un sucre ?
Le fait de consommer l’eau de mélisse sur un sucre permet de ne pas la diluer, ce qui la rend plus efficace encore, notamment pour les problèmes de digestion.
De plus, le morceau de sucre permet de bien doser la quantité de produit absorbée.
Il est possible de diluer l’eau de mélisse dans un verre d’eau fraîche sucrée ou non (3 cuillérées à café),
en grog, dans une infusion (3 cuillérées à café), ou même encore en usage externe, non diluée, après une chute, un coup.

Histoire de l'Eau de Mélisse :
Fabriquée de manière artisanale, l’Eau de mélisse des Carmes Boyer affiche sa belle santé dans la continuité.
Mis au point en 1611, par un médecin féru de phytothérapie, ce « cordial stimulant et sédatif » invite à un voyage dans le temps. Pendant plus de deux cent vingt ans les moines du couvent des Carmes déchaussés (1611¬1832) ont protégé les secrets de fabrication de la formule, permettant au remède de résister aux batailles et épopées diverses et variées de l’histoire de France. Depuis 1838, une famille, les Boyer et Renouard-Larivière, préserve cet héritage qui appartient à notre patrimoine culturel des plantes médicinales.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...